• PGP Banner
  • cosmetique
  • parresia
  • Cosmetiquemag
  • Moniteur Pharmacie

Le comité de pilotage

Subpage image

Le Comité de Pilotage, mis en place par la Direction de PharmagoraPlus, a le plaisir de vous convier, dans le cadre du Forum de la Profession, aux débats socio-professionnels qui seront animés par les représentants de la profession : Syndicats, Ordre, Fédérations, Organismes Institutionnels, Associations de patients offrant aux pharmaciens plusieurs tables rondes sur les sujets d’actualité politique, de santé publique de la pharmacie de demain.

Les membres du comité de pilotage :

Philippe Besset

PHILIPPE BESSET   
Président, Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France (FSPF)

Anne-de-Boismenu

ANNE DE BOISMENU
Directrice des Partenariats Institutionnels, PharmagoraPlus

Gilles_Bonnefond

GILLES BONNEFOND
Président, Union des Syndicats de Pharmaciens d’Officine (USPO)

Laurence-Bouton

LAURENCE BOUTON
Vice-Présidente, Fédergy

Marie-Josee_Auge-Caumon

MARIE-JOSÉE AUGÉ-CAUMON
Conseillère du Président, Union des Syndicats de Pharmaciens d’Officine (USPO)

Adrien

ADRIEN COLLILIEUX
Directeur Général, PharmagoraPlus

Gautier-DAVRAINVILLE--SIMONATO

GAUTIER DAVRAINVILLE-SIMONATO               
Président, Association Nationale des Etudiants en Pharmacie de France (ANEPF)

Josephine_Deniau

JOSÉPHINE DENIAU
Directrice Stratégie et Développement, PharmagoraPlus

Laurence_Dubois

LAURENCE DUBOIS, Secrétaire Générale, Collectif des Groupements de Pharmaciens d’Officine (CNGPO)

anonym

FAWZI EL HACHEMI, Responsable Evénement, PharmagoraPlus

Laurent_Filoche

LAURENT FILOCHE
Président, Union des Groupements de Pharmaciens d’Officine (UGDPO)

JF-Fusco

JEAN-FRANÇOIS FUSCO
Président, Fédération Nationale des Dépositaires

 

Paul_Gelbhart

PAUL GELBHART
Trésorier, Union des Syndicats des Pharmaciens d’Officine (USPO)

Stephane_Honore

STEPHANE HONORÉ, Président, Société Française de Pharmacie Clinique (SFPC)

Stephane_Joly

STÉPHANE JOLY
Président, Gemme

Pascal-Louis

PASCAL LOUIS
Président, Collectif des Groupements de Pharmaciens d’Officine (CNGPO)

Cecile Michelet

CECILE MICHELET   
Directrice de la Communication, Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France (FSPF)

Remi-Varin

Pr RÉMI VARIN
Chef Pôle Pharmacie (PH) CHU Rouen, Membre de la Société Française Pharmacie Clinique (SFPC)

Jocelyne Wittevrongel

JOCELYNE WITTEVRONGEL
Secrétaire Générale, Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France (FSPF)

Les débats du Forum de la Profession

Loading
Forum de la Profession
  1. Pharmacien demain : docteur ou vendeur ?
    Forum de la Profession

    Demain, le pharmacien continuera-t-il à cultiver son dédoublement de personnalité ? Tantôt professionnel de santé, tantôt commerçant. Tantôt docteur, tantôt vendeur. Demain s’annonce avec beaucoup de services certes, mais pas sans médicaments. Demain, l’entreprise officinale s’affirmera avec de nouvelles structures et certainement de nouveaux risques. Et demain conjuguera au présent la transition numérique.

    Ce futur là offrira-t-il la possibilité de rester indépendant tout en profitant de la force du collectif ? Acteurs de l’industrie pharmaceutique, de l’assurance, de l’univers des enseignes et des nouvelles technologies partageront leur réflexion pour trouver la juste proportion des ingrédients qui feront la formule de l’exercice officinal à venir. Avant qu’un ancien ministre, excusez du peu, vienne partager sa vision de la place des professionnels et des patients dans le système de santé.

  2. Déploiement d’une Démarche Qualité à l’Officine
    Forum de la Profession

    Table ronde animée par Charlotte Demarti, Rédactrice en Chef Web du Quotidien du Pharmacien

    Le métier de pharmacien vit de profondes mutations. Avec aujourd’hui, les entretiens pharmaceutiques, la vaccination antigrippale, le TROD angine rémunéré… et demain, les entretiens de chimiothérapie orale, la dispensation protocolisée, l’e-prescription, le télésoin, le pharmacien correspondant... Pour relever ces nouveaux, et organiser au mieux ses compétences pour un meilleur service au patient, le déploiement d’une démarche qualité à l’officine s’avère indispensable. Les syndicats et associations de pharmaciens en sont convaincus, ainsi que l’Ordre des pharmaciens, dont l’ambition est d’engager 100% des officines françaises dans une démarche qualité d’ici à 2024.

  3. 2020 et après : gagner de l’argent ou en faire gagner à la sécu ? Analyse et bilan de la convention.
    Forum de la Profession

    Table ronde animée par Laurent Lefort, rédacteur en chef du Moniteur des Pharmacies

    Le monde change, l’officine bouge. A moins que ça ne soit le contraire. Un avenant pour en rééquilibrer un autre dont les paramètres économiques sont trop favorables aux yeux de la Sécurité sociale, de nouveaux actes rémunérés au travers d’une dispensation adaptée, une dispensation sous protocole très attendue contrairement à celle à l’unité, de nouvelles règles du jeu sur les génériques, des entretiens inédits et d’autres dont le mode de rémunération se veut désormais plus simple, des officinaux qui piquent, prélèvent, « prescrivent »... Beaucoup de projets sont excitants sur le papier mais qui va réellement profiter de ces bouleversements ?

  4. Communautés Professionnelles Territoriales de Santé (CPTS) : Etat d’avancement et aspects pratiques.
    Forum de la Profession

    Table ronde animée par Jacques Gravier, Directeur de la Rédaction du Quotidien du Pharmacien

    Les communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS), au cœur du plan « Ma santé 2022 », doivent permettre aux professionnels de santé d’un même territoire de se regrouper autour d’un projet médical ou socio-médical commun. Médecins, infirmiers, pharmaciens, mais aussi hôpitaux et cliniques ou EHPAD, se réunissent pour faciliter le parcours de soins des patients tout en contribuant à améliorer les conditions d’exercice des praticiens. Parmi les missions prioritaires des CPTS : l’accès facilité à un médecin traitant et la prise en charge des soins non programmés, l’organisation des parcours pluriprofessionnels pour les patients et la prévention. La signature d’un accord conventionnel interprofessionnel, en juin 2019, en faveur de l’amélioration de l’accès aux soins et du développement de l’exercice coordonné a validé leurs missions et les soutiens financiers à leur création. C’est un passage obligé pour l’exercice de nouvelles missions par les pharmaciens. Cette table-ronde permettra de mettre en lumière des retours d’expérience et de débattre sur la question du financement de ce nouveau mode d’organisation des soins.

Forum de la Profession
  1. Les Biosimilaires : manne providentielle ou illusoire ?
    Forum de la Profession

    Table ronde animée par Magali Clausener, journaliste au Moniteur des Pharmacies

    Alors que la substitution des génériques marque des signes d’essoufflement, celle des biosimilaires est toujours dans les starting-blocks. Serait-elle un nouvel eldorado pour les pharmaciens ? Ou une fausse bonne idée ? Molécules complexes, modèle et rentabilité économiques à construire, cette substitution nécessitera un nouveau travail de pédagogie face à des patients toujours réticents. L’histoire se répète. Prendra-t-elle la même tournure que celle des génériques ?  

  2. Nouvelles missions : l’impact sur la pratique officinale
    Forum de la Profession

    Table ronde animée par Didier Doukhan, rédacteur en chef du Quotidien du Pharmacien

    Lentement mais sûrement, les nouvelles missions sont en train de réinventer le métier de pharmacien. Vaccination à l’officine, entretiens pharmaceutiques, bilan partagé de médication, TROD angine ou encore dispensation protocolisée, ces nouvelles interventions ne sont pas sans impact pour l’officine. Sur le plan organisationnel d’abord (formation et investissements), mais aussi parce qu’elles modifient le regard du public sur la profession. L’impact sur la rémunération du pharmacien est également scruté de près par les syndicats d’officinaux. Imaginées par la loi HPST de 2009 et plus précisément dessinées par la convention pharmaceutique de 2012, les nouvelles missions modifient en profondeur le quotidien des pharmaciens et visent par-dessus tout l’amélioration de la santé publique. Pour en parler, et ouvrir le débat autour de leurs multiples impacts, « Le Quotidien du Pharmacien » organise le dimanche 15 mars à 13h30, cette table ronde dédiée aux nouvelles missions.

  3. Les ruptures d’approvisionnement, refaire vivre la confiance entre tous les acteurs de la chaîne pharmaceutique, stop ou encore ?
    Forum de la Profession

    Table ronde animée par Hervé Réquillart, Rédacteur en Chef de Pharmaceutiques

    Avec 868 déclarations de rupture en 2018, le phénomène ne cesse de s’étendre. Et le bilan 2019 devrait être encore plus alarmant. Multifactorielle, la question des ruptures de médicaments s’invite de plus en plus dans le débat public, allant même jusqu’à provoquer l’intervention -musclée- du Premier Ministre en personne. Alors que Jacques Biot devait présenter son rapport en début d’année, où en sont les pharmaciens ? Comment peuvent-ils contribuer, par un meilleur partage de l’information, à l’amélioration de la disponibilité des médicaments pour leurs patients ? Comment optimiser le fonctionnement d’une chaine pharmaceutique sous tension maximale ? Et comment s’adapter à la nouvelle feuille de route des pouvoirs publics ? Cette table ronde organisée par Pharmaceutiques permettra de croiser les points de vue d’acteurs directement impliquées dans la lutte contre les ruptures de médicament.

    * Intervenants pressentis

Les partenaires institutionnels

Les partenaires pédagogiques

Les groupements présents

Les associations de patients

PharmagoraPlus soutient

Les partenaires média officiels

Le partenaire privilège orthopédie

Les partenaires média

Partenaire Radio

Partenaire Média Dom

Partenaires Beauté

Partenaire Hébergement


 

Devenir Partenaire