Blog de PharmagoraPlus

26 Feb 2020

LA DÉMARCHE QUALITÉ À L’OFFICINE : INTERVIEW DE CARINE WOLF-THAL, PRÉSIDENTE DU CONSEIL NATIONAL DE L’ORDRE DES PHARMACIENS

LA DÉMARCHE QUALITÉ À L’OFFICINE : INTERVIEW DE CARINE WOLF-THAL, PRÉSIDENTE DU CONSEIL NATIONAL DE L’ORDRE DES PHARMACIENS

demarche qualité

Qu’est-ce que la démarche qualité en officine ? Pourquoi avoir mis au point cette démarche ? 
La qualité des actes pharmaceutiques est une préoccupation forte de la profession depuis de nombreuses années. Depuis 2018, les représentants des pharmaciens d’officine, réunis en Haut comité qualité à l’officine*, ont collectivement décidé d’engager la profession dans une démarche commune. Ainsi, ils ont remis, une feuille de route à la ministre des Solidarités et de la Santé, présentant six propositions et axes de travail de la profession pour un déploiement au sein des officines dès 2020. La démarche qualité à l'officine couvre la majorité des aspects liés au cœur de métier du pharmacien. Outre la dispensation, elle structure les autres activités ayant une incidence sur l’usager de santé, telles que l’accueil, la confidentialité, les alertes sanitaires et les vigilances ou encore les nouvelles missions du pharmacien. Elle vise ainsi à renforcer la qualité des soins, en réaffirmant la sécurité du patient au cœur des préoccupations de la profession. La démarche fournit également le cadre et les ressources pour garantir l’évolution des pratiques (gestion des compétences, relevé des incidents, actions d’amélioration…).


Est-elle obligatoire ? A quel type de pharmacies s’adresse-elle ?
La démarche qualité à l’officine est basée sur un engagement volontaire. Elle s’adresse à toutes les officines et représente une opportunité pour le pharmacien et son équipe de progresser et d’intégrer les évolutions de la profession dans leurs pratiques. Elle est compatible avec toutes les démarches qualité existantes : les pharmaciens déjà engagés dans une démarche n’auront pas besoin de « changer leurs habitudes ». Ils pourront bénéficier des outils mis à leur disposition, en complément de ceux dont ils disposent déjà. Ils sont néanmoins invités à s’autoévaluer sur le site dédié afin de bénéficier notamment de recommandations personnalisées.


Comment convaincre et rassurer les pharmaciens de déployer cette démarche qui s’ajoute à leurs nouvelles missions déjà nombreuses ? 
La démarche qualité permet au pharmacien d’officine et à son équipe de fiabiliser et sécuriser leurs actes quotidiens en réduisant le risque d’incident. Elle contribue à optimiser l’organisation et le fonctionnement de l’officine et encourage à l’amélioration des pratiques. Elle facilite l’intégration des évolutions de la profession. Enfin, elle accentue la relation de confiance avec les patients et souligne la valeur ajoutée du pharmacien dans la chaîne de santé.
Par où commencer pour déployer la démarche qualité dans son officine ?
L’ensemble des éléments pour s’engager dans la démarche qualité sont mis à disposition sur un site dédié : www.demarchequaliteofficine.fr 

Le pharmacien dispose à la fois : • d'un référentiel pour identifier les points essentiels de la qualité à l'officine, • d'un questionnaire d'autoévaluation pour évaluer les pratiques de l’officine et définir un plan d’action, • et d'outils pratiques à déployer au quotidien (procédures, mémos, check-lists, enregistrements). Le marqueur d’engagement dans la démarche est la réalisation de l’autoévaluation.


Quels sont les facteurs de réussite ?
La réalisation du questionnaire d’autoévaluation permet de déterminer les marges de progression de l’officine. Le pharmacien est invité à effectuer ce test au moins une fois par an, pour percevoir l’amélioration de ses pratiques, dans les 4 thèmes visés : la prise en charge et l’information de l’usager de santé ; la dispensation des médicaments et des autres produits autorisés ; les missions et services ; et les moyens nécessaires au fonctionnement de l’officine. Un score est attribué à la fin de l’autoévaluation. 
Vous participez à une table ronde pendant le salon.

Quels seront les points clés à retenir à l’issue de cette table ronde ?
Cette démarche représente une opportunité et non une contrainte pour les pharmaciens : elle propose un ensemble d’outils pratiques, adaptables à chaque officine. L’objectif est d’embarquer 100% des officines à 5 ans : tous ensemble, engageons-nous pour une meilleure prise en charge des patients. C’est un gage de confiance pour les patients.

*La Haut comité qualité à l’officine réunit : le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens (CNOP), la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO), la Chambre syndicale des groupements et enseignes de pharmacies (FEDERGY), l’Union des groupements des pharmaciens d’officine (UDGPO), le Conseil national des groupements de pharmaciens d’officine (CNGPO), l’Association de pharmacie rurale (APR), le Collège des Pharmaciens conseillers et maîtres de stage (CPCMS), l’Association nationale des étudiants en pharmacie de France (Anepf). 

Demarche qualité

View all Blog de PharmagoraPlus
Loading

Les partenaires média officiels

Les partenaires média

Les partenaires institutionnels

Les partenaires pédagogiques

Les groupements présents

Les associations de patients

PharmagoraPlus soutient

Le partenaire privilège orthopédie

Partenaire Radio

 

Partenaire Média Dom

 

Partenaires Beauté

 

Partenaire Hébergement

 

Partenaire Remplacement