Blog de PharmagoraPlus

Subpage hero

    

25 sept. 2022

Journée mondiale des pharmaciens: L'interview de Pierre-Olivier VARIOT, Président de l’USPO

Journée mondiale des pharmaciens: L'interview de Pierre-Olivier VARIOT, Président de l’USPO

Pierre Olivier VariotA l’occasion de la Journée mondiale des pharmaciens le 25 septembre, l’équipe PharmagoraPlus a eu l’opportunité d’échanger avec Pierre-Olivier VARIOT, Président de l’USPO. Nous avons pu aborder des thèmes phares comme la valorisation des pharmaciens, les défis auxquels le système de santé français est confronté, ou l’évolution de la profession.

 

 

  • Le thème de la journée mondiale des pharmaciens cette année est « La pharmacie unie dans l'action pour un monde en meilleure santé ». Qu’est-ce que cela signifie pour vous ?

C’est une idée forte que nous partageons. Depuis sa création il y a plus de 20 ans, l’USPO a pour ambition de valoriser le pharmacien en tant que professionnel de santé et d’en faire un acteur majeur du parcours de soins des Français. La crise sanitaire a démontré, auprès de tous les Français, la capacité de mobilisation, d’accompagnement et de disponibilité des pharmaciens d’officine pour répondre à une situation d’une ampleur sans précédent : dépistage et vaccination dans le cadre de la Covid-19, mais aussi soutien et accompagnement dans une période tendue pour notre système de santé. L’effort fourni par les pharmaciens d’officine a été immense depuis près de 3 ans pour renforcer la prévention et l’accès aux soins, notre métier a su évoluer et s’adapter rapidement au contexte.

 

  • Le système de santé mondial est confronté à de nombreux changements, en particulier le vieillissement de la population et le développement des maladies chroniques. Quel est le rôle de l’USPO pour aider la profession à y faire face ?

Ces défis de santé, à l’échelle mondiale, sont ceux auxquels le système de santé français est confronté. Le pharmacien d’officine est encouragé à développer de nombreux services au bénéfice de la santé des patients.

Il participe à la stratégie de prévention et de dépistage (cancer colorectal, infections urinaires, vaccination), au renforcement du bon usage des médicaments et à l’accompagnement des patients de la pharmacie jusqu’à leur domicile.

Nous proposons des mesures qui doivent permettre aux pharmaciens d’officine d’accompagner et de traiter les patients cibles, par exemple, par le renforcement du lien ville-hôpital, par le développement de solutions d’accompagnement des patients diabétiques à l’officine.

Par ailleurs, nous jouons un rôle majeur dans l’accompagnement des patients atteints de maladies chroniques : nous contribuons à la bonne observance des traitements et à la prévention des risques. La notion de « pharmacien correspondant », désigné par le patient, nous ouvre la possibilité de renouveler un traitement ou d’ajuster une posologie, en accord avec le prescripteur.

En tant que professionnels de santé de proximité, nous faisons également face à d’autres défis telle que la désertification médicale. Pour proposer une offre de soins large et accessible à l’ensemble des patients sur le territoire, le pharmacien d’officine doit pouvoir voir certaines de ses compétences étendues : vaccination à l’officine, mise en place de protocoles de soins pour les angines, cystites etc…

 

  • L’USPO est un syndicat prospectif qui propose des idées novatrices répondant à l’évolution de la profession. Quels sont les chantiers en cours et à venir pour vous ?

A très court terme, nous avons identifié 3 sujets, qui pourraient être mis en place rapidement :

  • La préparation des doses à administrer : il est nécessaire d’harmoniser cette pratique qui vise à renforcer l’observance, le respect et la sécurité du traitement.
  • L’accompagnement du sevrage tabagique par le pharmacien d’officine et la dispensation des substituts nicotiniques pris en charge sans prescription. Bien que cette disposition soit instaurée par la loi de financement de la sécurité sociale 2022, elle n’est toujours pas entrée en vigueur.
  • La réalisation des différents TROD en pharmacie : elle est aujourd’hui limitée par arrêté au test capillaire d’évaluation de la glycémie, au TROD angine et au TROD grippe et Covid-19. Afin d’offrir une plus large prise en charge au patient, nous demandons que le pharmacien d’officine puisse réaliser d’autres TROD.

Sur le plus long terme, nous continuons à nous mobiliser pour que les pharmaciens soient armés, tant du point de vue des missions confiées que des rémunérations, pour répondre aux défis de santé : renforcement de l’accès aux soins, relations ville-hôpital, accompagnement des patients chroniques. L’objectif est de travailler avec le ministère pour pouvoir peser sur la prochaine Loi Santé.

 

www.uspo.fr

 

 

View all Blog de PharmagoraPlus
Loading

Les partenaires

PARTENAIRES INSTITUTIONNELS


 

PARTENAIRES PEDAGOGIQUES


 

LES GROUPEMENTS


 

PARTENAIRES MEDIA OFFICIELS


 

PARTENAIRES MEDIA


 

PARTENAIRE PRIVILEGE ORTHOPEDIE


 

PARTENAIRE REMPLACEMENT


 

PARTENAIRE HEBERGEMENT


 

PARTENAIRE RADIO


 

PARTENAIRE MEDIA DOM


 

PARTENAIRE BEAUTE


 

INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE


 

Abonnez-vous à notre newsletter PharmagoraPlus !

Etes-vous un robot ? Merci de cocher les cases nécessaires pour confirmer votre inscription.