Blog de PharmagoraPlus

20 Mar 2018

INTERVIEW Eric Sebban, Président Fondateur de Visiomed Group PHARMAGORAPLUS

Visiomed

1.    Depuis plus de 10 ans, Visiomed Group innove dans la santé au service du mieux vivre, de la prévention et des maladies chroniques. Pourriez-vous nous présenter brièvement les solutions que vous offrez aux pharmaciens sur ces 3 domaines ?

Visiomed Group propose une large gamme de dispositifs médicaux et de produits de santé connectés et non connectés, distribués en pharmacie, , . Nos offres signent le même engagement : aider nos clients à prendre leur santé en main au quotidien, au plus près de leurs besoins et de leurs usages.

Notre catalogue est constitué de 5 grandes familles de produits. On y retrouve le « dépistage et diagnostic » (thermomètres et tensiomètres), le « soulagement et traitement de la douleur » (coussins thermiques chaud/froid, électrostimulateurs), des produits de « prévention et traitement » (solutions antiparasitaire, mouches bébé), des produits d’ «audition et optique » (protections auditives, lunettes loupes, solaires) et pour finir des produits d’« hygiène familiale » (solutions mains antibactériennes).

Nos gammes d’objets de santé et de dispositifs médicaux connectés BewellConnect, s’adressent à  à ceux qui veulent reprendre leur forme en main, aux jeunes mamans pour suivre la santé et la croissance de bébé mais aussi aux  malades chroniques qui ont besoin de mesurer et suivre leurs constantes vitales et de les partager avec leur médecin.

2.  Selon vous, pourquoi et comment le pharmacien peut intégrer les objets connectés dans l’acte officinal ?

La pharmacie doit aujourd’hui évoluer d’un positionnement de « distributeur » de médicaments à un approche encore plus orientée conseil, recommandation et suivi de ses clients. Avec l’avènement de la société numérique, c’est que demandent les patients mieux informés et plus exigeants. La santé connectée permet  aux pharmaciens de s’inscrire dans cette nouvelle approche pour aider leur patientèle à prendre leur santé en main en mode préventif ou curatif. Elle leur apporte un nouveau terrain de valeurs ajoutées. Dans un contexte de désertification médicale croissante, les officines ont également un rôle clé à jouer à la fois pour maintenir la permanence des soins dans les zones les plus reculées mais aussi pour favoriser une meilleure organisation des parcours de santé et une meilleure communication entre professionnels de santé.

J’ajoute que ce qui fait notre spécificité c’est à la fois la technicité de nos produits qui s’adressent aux malades chroniques (glucomètre, électrocardiogramme, oxymètre, tensiomètre …) mais aussi leur marquage C, garantie de fiabilité et de sécurité pour les patients et les pharmaciens.

3. Vous avez récemment enrichi vos offres d’e-santé et de télémédecine avec Visiocheck, la 1ère station de télémedecine mobile et connectée. Comment y intégrez-vous le pharmacien d’officine?

 

Actuellement, lorsqu’un médecin ferme son cabinet dans une zone de désertification médicale, une pharmacie ferme dans les environs. Notre station de télémédecine reliée à une plateforme de médecins disponible 24/7 apporte des solutions concrètes pour favoriser l’accès aux soins dans ces territoires reculés.

Positionnée dans l’espace de confidentialité de la pharmacie, notre station proposetoutes les technologies médicales (tensiomètre, lecteur de glycémie, thermomètre, saturation d’oxygène, électrocardiogramme) nécessaires pour réaliser l’acte. La consultation se fait à distance par visioconférence. L’ordonnance est ensuite envoyée sur place au pharmacien

Si aujourd’hui, nous proposons cette mise en relation avec des médecins spécialistes de la télémédecine pour des consultations non-programmées, nous voyons plus loin.

Prenons le cas des renouvellements d’ordonnances qui génèrent des déplacements et coûts inutiles, nous proposerons, à terme, de connecter de façon locale, les patients aux médecins de la région, sur des horaires précis, pour en simplifier l’accès. Demain, nous pourrons rediriger les appels vers des médecins spécialistes ou vers le généraliste de la région.

Ce type de dispositif permet aussi dans les zones urbaines de pallier aux délais de RV souvent très longs chez les médecins spécialistes. La téléconsultation concerne donc toutes les officines en milieu rural et dans les centres-villes.

Cette solution unique sera commercialisée à l’occasion de PharmagoraPlus les 7 et 8 avril. Quant aux livraisons dans les pharmacies, elles sont prévues au plus tard en septembre 2018.

4.Vous participez de nouveau à PharmagoraPlus. Quel message souhaitez-vous adresser aux pharmaciens qui se rendront à l’événement ? Quels produits présenterez-vous sur votre stand ?

Le message est clair : nous sommes convaincus du rôle central joué par le pharmacien dans le parcours de santé. Nous savons combien ses interventions en proximité des patients peuvent faire la différence. Le pharmacien est pour nous un acteur incontournable du déploiement de la e-santé et de la télémédecine. Nous leur proposons de mettre ensemble l’innovation au service de la santé de tous. Sur notre stand, nous aurons deux espaces dédiés : l’un à nos nouveaux produits de santé et notamment  nos nouvelles gammes de thermothérapie et de solutions antibactériennes et l’autre entièrement consacré à la découverte de VisioCheck, notre dispositif de télémédecine en officine.

Visiomed Group Stand J70

View all Blog de PharmagoraPlus
Loading

Les partenaires média officiels

Les partenaires média

Les partenaires institutionnels

Les partenaires pédagogiques

Les groupements présents

Les associations de patients

PharmagoraPlus soutient

Le partenaire privilège orthopédie

Partenaire Radio

 

Partenaire Média Dom

 

Partenaires Beauté

 

Partenaire Hébergement

 

Partenaire Remplacement